> Un peu d'histoire

Au Xllle siècle Baudoin, seigneur de la paroisse, en était le patron. En 1309, Robert de Cressy, Sieur de Vandrimare vendit à Jacques Le Tourneur son noble fief de vandrimare. Etienne de La Roche fut Sieur de Vandrimare après Guillaume, son père. Philippe de la Farge avait en 1629, la seigneurie de Vandrimare, qui était passée, en 1645, à la famille Le Diacre. Jean-Jacques d'Houdemare, conseiller en la cour des Aygdes, fut seigneur de Vandrimare aux droits de Magdelaine Le Diacre, fille unique et héritière de Laurent le Diacre, Sieur de Vandrimare. La famille d'Houdemare posséda ensuite la seigneurie de Vandrimare depuis 1680 jusqu'à la révolution de 1789.

- Le fayel

Le Fayel est un démembrement de Perriers-sur-Andelle. Dès le XVlle siècle, la famille Henriquez tenait le fief du Fayel, qu'elle conserva jusqu'en 1789.

- Les gournets

En 1596 eut lieu l'érection en fief, des terres, maisons fermes et revenus en la paroisse de Gournets, sous la haute justice de Charleval, appartenant à M. Jean-Maximilien de Limoges, sieur de Noyon, nommé Charlemont. En 1777, M. d'Houdemare, seigneur de Vandrimare, acheta le fief de Charlemont.
Le Fayel et Les Gournets ont été réunis à Vandrimare le 8 mars 1846.

A la fin du XIXe siècle Vandrimare comptait 513 habitants.
On y trouvait six débits de boissons, une fabrique de parapluies (au Fayel).
La mairie a été construite en 1843 et l'école  en 1894.

- Les maires de Vandrimare :

1850-1855 : M. Mélissent
1855-1864 : M. Philippe Jouen
1864-1871 : M. Ferdinand Vallet
1871-1876 : M. Hyacinthe Loriot
1876-1881 : M Raoul Mélissent
1881-1892 : M. Henri Larcher
1892-1894 : M. Prudent Delamare
1894-1907 : M. Ernest Régnier
1907-1908 : M. Jean-Baptiste Servant
1908-1909 : M. Ernest Régnier
1909-1912 : M. Raoul Levacher
1912-1945 : M. Joseph Régnier
1945-1947 : M. Marcel Lemaître
1947-1965 : M. Alphonse Petit
1965-1983 : M. Emmanuel Cabot
Depuis 1983 : M. Jacques Poletti


Le Château et les jardins de Vandrimare

Au XVIe siècle, suite aux guerres de religion le seigneur de Radepont (chef des protestants) fait incendier le château de Vandrimare (fief catholique). Reconstruit au début du XVIIe siècle, sur l'ancien emplacement . La façade fut modifiée sous le 1er empire. La propriétéest  entourée d’un beau parc du Premier Empire, ayant le label Jardin remarquable et dispose d'une succession de jardins qui éveille les sens. Ce jardin abrite une suite de compositions, où s’épanouissent quelque 5 000 espèces de fleurs, d’arbres et d’arbustes, dont le plus grand magnolia d’Europe. Le château et ses jardins sont site naturel classé.
Les propriétaires sont M. et Mme de la Conté. Ce château appartient à la famille depuis 1493.

Ouverture du 1er avril au 31 octobre
Tél : 02 32 49 03 57


Château du Fayel

Le château Charlemont a été construit au début du XVIIe siècle par autorisation du roi Henri IV pour récompenser Jean-Maximilien de Limoges, cousin du propriétaire du château de Vandrimare. Il se situe au Fayel.

C'est une propriété privée qui appartient à M. et Mme Wargny.


L'Eglise Notre Dame de Vandrimare

 

Bâtie dans le style pseudo classique, cette Eglise est datée de 1829.
Elle possède en son cœur des vitraux créés par Duhamel-Marette verrier du XIXe siècle.
Anciennement érigé dans l'enceinte du château, l'ancien édifice fut détruit vers 1830.

Une messe est donnée le 4e dimanche de chaque mois.